Bio-mimétisme et véhicule décarboné, par Camilla Freitas, 09/07/2015

Timeline unpossible


La première intervention de plénière du 09 juillet a été assurée par Camila Freitas Salgueiredo, qui a présenté son travail de thèse réalisé dans le cadre d’un CIFFRE chez Renault. Le sujet de la thèse porte sur la question suivante : La conception bio-inspirée (ou bio-mimétisme) peut-elle être utilisée pour réduire l’émission de CO2 ? Le bio-mimétisme peut-il inspirer un véhicule décarbonné ? Vous pouvez retrouver la présentation ici et visionner son intervention ici.

La présentation est aussi l’occasion de nous instruire sur le bio-mimétisme en tant que science : Dans un premier temps le terme désigne une science qui cherche à copier les formes du vivant par des moyens artificiels. Cette science n’est pas nouvelle ; ce qui est nouveau est l’application plus systématique du concept, en témoigne une forte augmentation du nombre de publications depuis 15 ans.

Le concept évoluant, il s’agit aujourd’hui moins de copier que de s’inspirer de la nature. En présentant les aspects théoriques du processus de bio-inspiration Camilia tente de répondre aux questions suivantes : pourquoi la bio inspiration permet-elle de créer de la rupture ? Comment l’appliquer pour explorer un champ d’innovation dans l’entreprise ? Ce questionnement ouvre le sujet de la liaison entre les disciplines, le développement de formations plus transversales.